DTA (Dossier Technique Amiante)

Dossier Technique Amiante : qui est concerné ?

Le DTA concerne, entre autres, tous les immeubles à usage d’habitation en copropriété dont le permis de construire date d’avant le 1er juillet 1997. Seules les parties communes sont néanmoins concernées.

Sa constitution est une obligation pour le propriétaire (ou le syndic) de l’immeuble, également en charge de sa mise à jour et de sa communication.

Et qui dit obligation, dit aussi sanction en son absence ! Tout manquement est en effet passible d’une amende et même d’une condamnation pour mise en danger d’autrui.

 LE DTA, c’est quoi ? 

Essentiel pour la prévention des risques liés à l’amiante, le Dossier Technique Amiante poursuit principalement deux objectifs :

  • Renforcer l’information des habitants et des futurs acquéreurs.
  • Sécuriser l’intervention de toute entreprise devant effectuer des travaux en leur permettant de prendre les mesures recommandées.

Une copie de la fiche récapitulative du DTA doit ainsi être remise à chaque habitant de la copropriété et indexée à tout compromis de vente, et le dossier complet mis à leur disposition pour consultation. Le Dossier Technique Amiante complet doit également être transmis à chaque entreprise intervenant dans l’immeuble en vue de réaliser des travaux.

Que comprend le DTA ?

Très simplement, le DTA doit comporter toutes les informations relatives au repérage d’amiante dans les parties communes de l’immeuble. Dans le détail, devront donc y figurer :

  • Les rapports de repérage des matériaux contenant de l’amiante (listes A et B).
  • La date, la localisation et la nature de ces matériaux.
  • Les résultats des évaluations périodiques de leur état de conservation (réalisées tous les 3 ans).
  • Le détail des travaux de retrait ou de confinement et des mesures conservatoires.
  • Les recommandations générales de sécurité : procédures d’intervention, de gestion et d’élimination des déchets.
  • Des plans, photos ou croquis permettant de repérer aisément les matériaux contenant de l’amiante.
  • Une fiche récapitulative.

Quelle est la durée de validité d’un DTA ?

En l’absence d’amiante, le diagnostic a une durée de validité illimitée. En revanche, en présence de matériaux amiantés, cette durée n’est que de 3 ans. La suite dépend alors de l’état de conservation des matériaux :

  • En bon état, ils devront simplement être inspectés tous les 3 ans.
  • Dégradés, ils devront faire l’objet de travaux de retrait ou de confinement et un autre diagnostic devra ensuite être réalisé.

Dans tous les cas, le propriétaire (ou syndic de copropriété) est tenu de mettre à jour le DTA après chaque inspection ou travaux, et de communiquer la nouvelle fiche récapitulative à tous les habitants de l’immeuble concerné.

Demander un devis
Nos engagements
Rapports dématérialisés
Qualité
Satisfaction client
Réactivité / Rapport sous 24H/48H
Informations
Certification et assurance

Diagnostiqueurs et ingénieurs certifiés par : 

logo derka

Prestations assurées par : 

Logo HDI