L’amiante est un matériau ayant été très populaire dans l’univers de la construction au cours du 20ème siècle. En effet, de nombreux matériaux contenaient de l’amiante car ses propriétés techniques étaient très performantes. Toutefois, l’amiante est un matériau extrêmement dangereux pour la santé qui a donc été interdit en France à partir de 1997. En fonction de l’année de construction de votre logement, il est alors possible que de l’amiante soit encore présent au sein de votre maison. Comment réagir si vous trouvez de l’amiante chez vous ? Quels sont les endroits ou vous pouvez trouver de l’amiante dans votre maison ? Nous faisons le point avec vous dès à présent.

Zoom sur l’amiante

L’amiante est un matériau présentant un danger notable pour les humains malgré des propriétés techniques très intéressantes. Il a la possibilité de résister au feu ainsi que d’être un très bon isolant (thermique et acoustique). C’est un matériau fibreux dont les particules sont très fines et qui ne sont pas visibles à l’œil nu.

L’amiante un matériau dangereux, pourquoi ?

Comme nous le disions plus haut, l’amiante est un matériau fibreux dont les particules sont très fines et volent ainsi facilement dans l’air. Elles peuvent alors être inhalées facilement et venir se déposer dans les poumons. Ces fibres d’amiante vont alors devenir extrêmement difficiles à évacuer par l’organisme et des maladies pulmonaires peuvent alors apparaitre chez la personne ayant été en contact avec le matériau. Le plus souvent, les maladies se déclarent longtemps (de 20 à 40 ans) après l’exposition rapprochée avec le matériau.

Où trouve-t-on de l’amiante dans un logement ?

Tout d’abord, vous devez savoir que si le permis de construire de votre immeuble ou maison a été déposé après 1997, il n’y aura pas d’amiante car il s’agit de la date à laquelle le matériau a été interdit en France. Dans le cas contraire, il est possible que de l’amiante se trouve encore dans votre habitation. Pour savoir si c’est le cas, nous allons vous guider.

Les propriétés techniques de l’amiante font que l’on peut en trouver à de nombreux endroits dans une maison, la réglementation les a catégorisés dans trois listes distinctes :

Liste A

Les matériaux peuvent libérer des particules d’amiante du fait de leur vieillissement : Le flocage, le calorifugeage (il s’agit de l’isolation des tuyaux), les dalles de faux-plafond. Les matériaux présents dans cette liste peuvent être accessibles sans demander de travaux destructifs. Cela signifie que vous pouvez les trouver facilement chez vous.

Liste B

Il s’agit des matériaux pouvant libérer des particules d’amiante uniquement s’ils sont sollicités par un individu (via du frottement, un perçage etc.). On retrouve principalement dans cette catégorie :

  • Les enduits intérieurs et extérieurs ;
  • Dalles de sol ;
  • Les descentes EP et gouttières ;
  • Les joints de sol ;
  • Les revêtements durs ;

Les matériaux étant classés dans la liste C vont correspondre aux autres matériaux et objets de l’habitation susceptibles de contenir de l’amiante, elle est nommée par l’état « Liste quasi-exhaustive des matériaux susceptibles de contenir de l’amiante ».

Que faire en cas d’amiante chez moi ?

Si vous constatez qu’une zone de votre habitation est susceptible de contenir de l’amiante, il est important de faire appel à un diagnostiqueur afin de confirmer ou non qu’il s’agît bien d’amiante. Avant ce diagnostic, nous vous conseillons vivement de ne pas réaliser de travaux dans cette zone et de ne rien toucher. Il est également fortement déconseillé d’enlever vous-même un matériau potentiellement amianté. En effet, les particules seraient alors en mouvement et pourraient plus facilement s’introduire dans vos poumons.

En fonction du résultat du diagnostic avant travaux amiante, vous devrez faire appel à un désamianteur afin de vous guider et vous conseiller en fonction du matériau touché.

A noter : un diagnostic amiante est obligatoire si vous vendez où louer un bien ayant été construit avant 1997.

L’amiante est un matériau dont les particules sont dangereuses pour la santé de l’homme. En effet, de nombreuses maladies pulmonaires sont apparues au cours des dernières années pour les personnes ayant été en contact rapproché avec ce dernier. Il a donc été totalement retiré des listes de matériaux autorisés pour construire. Il est toutefois encore possible d’en trouver pour les habitations construites avant 1997.

Laisser un commentaire