La performance énergétique et environnementale d’un logement a un impact sur le prix de vente de celui-ci. En effet, grâce à une meilleure performance énergétique et environnementale, la valeur d’un bien immobilier peut augmenter par rapport à un autre. La valeur verte définit cette hausse de valeur.

Le diagnostic de performance énergétique ou DPE

La réalisation d’un DPE ou diagnostic de performance énergétique est obligatoire lors de la vente d’un bien immobilier. Ce diagnostic doit être intégré dans le dossier de diagnostic technique ou DDT du bien.

Le DPE est un élément qui permet d’évaluer la quantité d’énergie ainsi que de gaz à effet de serre consommée et dégagée par un bien immobilier. Il décrit le système de chauffage de l’habitat, son système de ventilation ainsi que son équipement de production d’eau chaude sanitaire. D’autres éléments sont également pris en compte dans le calcul du DPE : année de construction, localisation, type de fenêtres… Afin de matérialiser la lecture du DPE, la maison est classée sous forme d’étiquettes énergétiques allant de A, pour la meilleure performance, à G pour les logements les plus énergivores.

La valeur verte d’un logement : c’est quoi exactement ?

La valeur verte d’un logement indique la performance énergétique de celui-ci. En d’autres termes, il s’agit de la quantité d’énergie consommée par l’habitation par le chauffage, l’électricité, l’eau chaude sanitaire, etc.

Selon l’ADEME, la valeur verte correspond à la valeur nette additionnelle qu’un bien immobilier peut obtenir grâce à une meilleure performance environnementale. Plus tard, l’association des notaires a également défini la valeur verte. Selon eux, il s’agit de l’augmentation de valeur d’un bien immobilier occasionnée par une meilleure performance énergétique et environnementale par rapport à un autre bien même si toutes les autres caractéristiques sont égales.

Pour faire plus simple :

  • Moins le logement consomme d’énergie, plus il bénéficie d’une bonne performance énergétique ;
  • Plus le bien profite d’une bonne performance énergétique, plus il a de la valeur sur le marché de l’immobilier.

En plus de l’augmentation du prix du bien immobilier sur le marché, la valeur verte permet aussi de profiter d’autres avantages directs. En effet, elle permet de profiter d’une baisse de facture d’électricité, mais également une diminution des gaz à effet de serre, une baisse de l’empreinte carbone et une amélioration de la qualité de l’air.

L’impact des travaux énergétiques sur le prix de votre bien

L’impact sur le prix des appartements et maisons dans l’ancien en 2020 avec comme référence un bien de classe D

En ce qui concerne le prix des maisons ou des appartements de classes A-B, la valeur verte permet une plus-value jusqu’à 6% en moyenne par rapport à celui des maisons de classe D en Grande couronne et petites couronnes. Cette étude des notaires de Paris date de 2020 et l’impact de la loi climat pour réduire les consommations énergétiques en France va, dans les années à venir, augmenter les écarts entre les différentes classes énergétiques.

En moyenne pour une maison, le prix d’une rénovation énergétique est de 16000 € pour pouvoir gagner une classe énergétique (passer de D à C par exemple) et de 26000 euros pour gagner plus de 2 classes énergétiques (passer de D à B par exemple).

En France, le prix moyen des travaux de rénovation énergétique se situe environ entre 5000 et 7000 € HT pour les habitations de moins de 80 m2 et atteint une moyenne de 12 000 € HT pour une maison de plus de 140 m2.

Vous souhaitez vous lancer dans des travaux de rénovation énergétique ? Prenez contact avec notre bureau d’étude pour vous guider dans cette démarche de rénovation avec les travaux les plus opportuns à réaliser.

Laisser un commentaire