Vous souhaitez diminuer le montant de vos factures d’eau chaude ou de chauffage ainsi que votre consommation énergétique globale ? Cet article va vous permettre de comprendre ce qu’est l’efficacité énergétique et quels sont les moyens qui peuvent être mis en œuvre afin d’améliorer la performance énergétique de votre logement.
L’efficacité énergétique de son logement, c’est quoi ?
L’efficacité énergétique est un terme courant dans le domaine de l’énergie, elle est autrement appelée efficience énergétique. Elle correspond au fonctionnement d’un système qui va permettre de minimiser la consommation d’énergie pour une utilisation similaire.


Quels sont les axes qui permettent d’améliorer l’efficacité énergétique ?

1°) Les actions d’optimisation.
Avant d’engager des travaux, il existe des recommandations d’usage qui vont vous permettre de réaliser des économies. Par exemple, une gestion plus efficace des températures dans les pièces de votre appartement (Chauffage à 19°C), diminuer la température quand vous n’êtes pas présent, installer des mousseurs d’eau pour diminuer la consommation d’eau chaude sanitaire…
Il existe un certain nombre de recommandations et nous pouvons vous accompagner avec une prestation de conseils énergie.


2°) Les travaux énergétiques
On regroupe en plusieurs catégories les travaux en rénovation énergétique :

  • L’isolation
  • La ventilation
  • Equipements électriques du quotidien / Eclairage
  • Les menuiseries
  • Le chauffage/climatisation
  • La production d’eau chaude sanitaire

En fonction des contraintes techniques de votre habitation, de vos usages au quotidien et des aides de l’état, il vous sera nécessaire de réaliser un audit énergétique pour déterminer les travaux à privilégier pour votre projet et votre situation.
D’une manière générale, il faut réaliser les travaux énergétiques avec le plus d’impact sur vos consommations en premier.
Pour une maison classique, les pertes énergétiques de l’enveloppe d’un logement se distribuent de cette manière :

  • Les pertes par le toit (25-30%)
  • Les pertes par le sol (7-10%)
  • Les pertes par les murs (20-25%)
  • Les pertes par pont thermiques (5-10%)
  • Les pertes par les menuiseries (10-15%)
  • Les pertes par la ventilation (20-25%)

LES TRAVAUX D’ISOLATION POUR AMELIORER LA PERFORMANCE ENERGETIQUE DE VOTRE LOGEMENT
En premier lieu, il convient d’améliorer l’isolation des combles qui représente environ 25% des pertes énergétiques. Cette action ne représente pas un investissement élevé mais le gain énergétique est important.


Ensuite, les murs déperditifs donnant sur l’extérieur ou sur une zone non chauffée, sont à isoler. La technique d’isolation préconisée sera différente en fonction de votre logement et de votre budget. Il existe l’isolation par l’intérieur (ITI) et l’isolation par l’extérieur (ITE) en rénovation. L’isolation extérieure est à privilégier car elle diminue les pertes par pont thermiques et n’impacte pas la surface du logement.


Dernière chose, en rénovation, il est rare d’isoler le sol par contrainte technique mais cela représente une perte de 7 à 10%. S’il existe un sous-sol, une isolation en sous face du plancher peut être réalisée mais cela va dépendre de la hauteur sous plafond acceptable du sous-sol.

Un suivi des travaux d’isolation pour vérifier les bonnes pratiques d’installation par l’artisan est important. Le respect des règles de l’art est essentiel à la bonne performance d’une isolation thermique, acoustique et également à la pérennité des matériaux utilisés.

LA VENTILATION POUR UN LOGEMENT SAIN
La ventilation est essentielle lors de travaux d’isolation. Le logement étant plus étanche à l’air, l’air vicié et humide doit être évacué du logement à l’aide d’un système de ventilation mécanique (VMC). Ce dispositif pour être efficace doit fonctionner en continu.


Le Principe général est d’amener de l’air neuf par des barrettes d’aération situées au niveau des fenêtres et d’extraire l’air au niveau des pièces humides (Cuisine, salle d’eau, Wc) de manière à avoir un balayage homogène du logement. Il existe différentes solutions de ventilation avec des gains plus ou moins important.

LES MENUISERIES, ENTRE GAIN ET CONFORT
Changer vos fenêtres et portes pour des modèles plus performants vous permet de limiter les infiltrations d’air et les déperditions. Cela a aussi un impact sur le confort visuel car les vitrages récents permettent d’amener plus de luminosité dans le logement et par conséquent de diminuer le besoin en éclairage.


Le choix du type de menuiseries bois, PVC ou Alu est déterminé en fonction du budget et des contraintes architecturales. Chaque Châssis a ses avantages et ses inconvénients.

L’ajout d’un volet mécanique à aussi un impact sur les déperditions des menuiseries la nuit et diminue les apports solaires en été pour améliorer le confort des occupants.

CHAUFFAGE ET PRODUCTION D’EAU CHAUDE SANITAIRE PERFORMANT
Il existe sur le marché plusieurs solutions techniques : Pompe à chaleur, Chaudière Gaz à condensation, Chaudière à granulé, chauffe-eau solaire, panneaux photovoltaïques…


En fonction de différents critères de choix, :

  • les objectifs de votre projet,
  • la vétusté de votre ancienne installation de chauffage et de production d’eau chaude sanitaire,
  • les caractéristiques techniques de votre logement
  • les contraintes architecturales
  • les coûts des énergies
  • les aides de l’état

Une solution sera plus adaptée à votre projet et vous permettra de faire des économies d’énergie importantes.
Un travail important devra être mener sur la régulation de ces équipements pour adapter la production aux besoins réels du logement.

EQUIPEMENTS ELECTRIQUES DU QUOTIDIEN
Le remplacement des anciens équipements / éclairage (Ampoules, machine à laver, Lave-vaiselle, TV…) par des équipements plus efficients abaissera de manière conséquente votre facture énergétique.

Dans quel ordre faire ses travaux de rénovation ?
Pour un projet de rénovation global d’une habitation, il est primordial de réaliser les travaux sur l’enveloppe (isolation, menuiseries, ventilation) en premier pour permettre de correctement dimensionner le système de chauffage et de production d’eau chaude sanitaire par la suite.

Laisser un commentaire